Finances

Entreprise en péril face à l'inflation : que faire pour garder la tête hors de l'eau ?

Par
Neila Choukri
25/5/2023
5
min

Le contexte économique actuel est particulièrement éprouvant pour les TPE et PME, qui se retrouvent souvent isolées face à la montée des prix. 

Les conséquences de l'inflation sont souvent plus profondes qu'à première vue, mais il reste possible de se protéger et de garder son activité en place en suivant une bonne politique de gestion.

Les répercussions sociales de l'inflation

La succession de la pandémie et de l'inflation a un véritable impact sur la consommation des ménages, qui sont plus réticents à consommer par plaisir. Avec une augmentation de 16 % sur les produits de l’alimentation en l’espace d’un an, les consommateurs ont tendance à chercher des solutions alternatives pour payer leurs produits le moins cher possible : destockage, invendus, etc. L'incertitude sur l'avenir les amène par ailleurs à réduire leurs dépenses de loisir ainsi que leurs achats de produits non essentiels, entre autres choses. 

Près de 40 % des Français ont ainsi affirmé avoir supprimé en partie ou en totalité les achats dits “de plaisir” pour soulager leur budget mensuel. La baisse de la consommation dans certains secteurs a logiquement une influence sur l'activité des entreprises rattachées à ces secteurs. À cela se rajoutent les réclamations salariales des employés, qui désirent voir leur salaire être indexé sur l'inflation. Une demande à laquelle il peut être difficile de répondre, surtout pour les petites entreprises, en raison de l'augmentation des charges sociales qui s'accompagnent. Certaines entreprises se trouvent même dans l’incapacité de recruter de nouveaux salariés en raison de ces nouvelles exigences.

Tous ces bouleversements peuvent créer des trous dans la trésorerie d’une entreprise, qui doit alors faire des changements pour rester à flot.

L'impact de l'inflation sur la croissance économique

En raison de la montée des prix de l’énergie, bon nombre d’entreprises se trouvent amené à réduire leur volume de production. C’est particulièrement le cas des professionnels travaillant en tant qu’artisans, qui ont besoin de gaz ou d’électricité pour fabriquer leurs produits. Peuvent notamment être cités les boulangers, mais aussi les intervenants à domicile, qui utilisent fréquemment leur véhicule et doivent faire face au prix de l’essence, ou encore les agriculteurs, qui ont évidemment besoin d’électricité pour leur exploitation agricole. La montée du cout des matières premières est quant à elle particulièrement dévastatrice pour les entreprises industrielles, qui ont besoin d’importantes quantités de marchandises pour vendre leurs produits transformés. 

De nouvelles difficultés apparaissent également du côté des entreprises vendant leurs produits à l’étranger : l’importation de marchandises est désormais bien plus onéreuse qu’auparavant, et les entreprises sont incitées à limiter leur exportation. Plus d’un dirigeant sur deux estime en conséquence que son entreprise est en danger à moyen terme. Le principal problème qui en résulte est une baisse du chiffre d'affaires. 

En réalité, la réduction de la production n’est qu’une solution à court terme, qui ne permet pas d'assurer la pérennité de l'entreprise, d’autant plus que l’inflation que nous observons actuellement n’est pas un phénomène éphémère. Les prévisions estiment que les répercussions économiques de l’inflation actuelle seront visibles pendant les dix prochaines années au minimum. 

Par ailleurs, les entreprises en difficulté ont également tendance à moins investir dans le développement de nouvelles méthodes d’organisation ou de nouveaux produits, ce qui empêche le renouvellement de l'entreprise et sa capacité à se constituer une base de clients. Face à la hausse des prix, une entreprise doit donc adopter un plan concret qui lui permet de poursuivre autant que possible la production sans pour autant mettre en péril ses investissements futurs. 

Suivez votre trésorerie en temps réel

Bénéficiez de l'utilisation de Kolecto gratuitement pendant 1 an.

Essayez gratuitement

Suivez votre trésorerie en temps réel

Bénéficiez de l'utilisation de Kolecto gratuitement pendant 1 an.

Essayez gratuitement
Suivez votre trésorerie en temps réel

Suivez votre trésorerie en temps réel

Bénéficiez de l'utilisation de Kolecto gratuitement pendant 1 an.

Essayez gratuitement

Les solutions pour lutter contre l'inflation

Il existe des mesures simples permettant de réduire ses dépenses en période d’inflation sans que cela ait un impact sur la qualité de vos produits. 

Voici 5 pistes qui vous permettront de réduire vos dépenses et de garder la tête hors de l'eau :

  • Identifiez les sources de vos coûts :

Il vous sera ainsi plus aisé de trouver des alternatives plus accessibles, voire de supprimer les postes de dépenses les moins utiles. Par exemple, une analyse des dépenses en électricité peut permettre de déceler l’utilisation d’un appareil qui consomme beaucoup, mais qui se révèle peu rentable en raison de son ancienneté. L’analyse des dépenses permettra alors de supprimer l’utilisation de cet appareil, réduisant ainsi le montant de la facture finale avec un minimum d’effort. Ce travail d'analyse des coûts peut également s'appliquer aux méthodes de travail, qui peuvent parfois être modernisées pour être plus efficaces et réduire ainsi les dépenses salariales.

  • Anticipez les évolutions des prix : 

L'inflation est un phénomène qui va s’inscrire au fil des années, mais son évolution va logiquement varier avec le temps. Il est même possible que les prix diminuent lors de certaines périodes. Ces changements peuvent être observés et même prédits avec plus ou moins de précision. En suivant l’évolution des prix des matières qu’il doit acheter, un entrepreneur peut ainsi réaliser de véritables économies sur ses achats. Chaque matière première, comme le fer ou le bois, est cotée en bourse et dispose ainsi d’un prix qui change avec le temps. Acheter de grosses quantités quand les prix sont bas permet de limiter ses dépenses, l’entreprise pouvant puiser dans ses stocks quand les prix remontent.

  • Suivez avec précision les encours de vos clients afin de vous protéger contre les impayés : 

Les retards sur les créances clients peuvent créer des trous dans la trésorerie, alors qu'ils pourraient être évités en relançant avec plus d'assiduité ses clients. Près de 50% des entreprises font face chaque année à un client retardataire de plusieurs mois. Il suffit parfois de quelques semaines de retard pour qu’une entreprise se trouve en difficulté pour payer ses propres fournisseurs, ou se tourne vers l'affacturage. Une entreprise doit donc veiller à relancer aussi rapidement que possible ses clients retardataires, d’abord de façon amicale, puis en étant plus ferme si aucune réponse satisfaisante n’est donnée. 

  • Bénéficiez des aides auxquelles votre entreprise peut prétendre : 

Différentes aides financières ont été prévues au niveau national pour protéger les petites entreprises. Ces aides ont pour objectif de limiter l’effet de la hausse des prix tout en préservant la compétitivité des entrepreneurs qui ont des moyens limités. Le bouclier tarifaire, qui limite l'augmentation du prix de l'électricité, le guichet d’aide ainsi que bien d’autres subventions versées par les collectivités sont autant d’exemples d’aides mises en place depuis cette année. Bien évidemment, pour en bénéficier, l’entreprise doit en faire elle-même la demande et s’occuper des démarches afférentes. 

Renseignez-vous sur les aides disponibles pour votre entreprise, y compris au niveau local, ainsi que sur les modalités à remplir pour demander ces aides. Certaines de ces aides sont temporaires et destinées à disparaître au bout de seulement quelques mois. La réactivité est donc primordiale pour économiser potentiellement plusieurs milliers d'euros de dépenses mensuelles.

  • Négociez les contrats fournisseurs pour bénéficier de prix stables : 

Dans une période de forte fluctuation des prix, obtenir des prix stables se révèle être très précieux. Afin de ne pas dépendre des tendances, une entreprise a donc tout intérêt à demander à ses fournisseurs des garanties sur les prix de ses matières premières, qu’il s’agisse de l’énergie ou de marchandises. Même si les prix fixés sont élevés, vous vous protégez des hausses parfois très importantes qui peuvent déjà être observées sur certaines matières premières. Si vous n’arrivez pas à obtenir gain de cause, n’hésitez pas à vous approcher d’autres fournisseurs, aussi bien pour faire pression sur le fournisseur que pour vous tourner vers un prestataire avec des prix plus avantageux.

Comment Kolecto vous aide dans votre stratégie anti-inflation

Dans cette période d’incertitudes pour les entrepreneurs, Kolecto propose de vous accompagner pour trouver avec vous une solution selon les difficultés que vous rencontrez. Nos équipes sont à votre écoute et mettent leur expérience à contribution pour répondre à vos besoins. Que vous ayez besoin d’aide pour vos démarches administratives, ou de conseils pour gérer vos contrats fournisseurs, nous nous mettons à votre disposition pour que vous puissiez continuer sereinement votre activité. Notre logiciel est conçu pour que les entrepreneurs suivent rapidement et facilement l'état de leur trésorerie en traçant les créances de leurs clients. Les informations sur chaque client sont mis à jour en temps réel pour apporter de la souplesse et de la réactivité à l'entreprise avec une facturation en conformité avec la future réforme de 2026.

Rédigé par
Neila Choukri
Chief Executive Officer
Partagez cet article
Essayez Kolecto gratuitement
Découvrez la plateforme de gestion tout-en-un pour TPE/PME la plus simple du marché
Essayer gratuitement