Finances

Obtenez une vision claire de votre situation financière grâce au reporting

Par
Cynthia Labatut
21/11/2023
5
min

Les informations financières d’une entreprise passent par différentes étapes successives : collecte, stockage, analyse financière, exploitation et transmission des données à ses collaborateurs… Toutes ces actions sont nécessaires pour assurer le suivi optimal et la bonne gestion des finances de son entreprise. Le reporting financier restitue toutes les informations financières clés : il donne une image globale de la santé financière d’une structure en établissant ses états financiers. Mais comment le réaliser ? Quels sont les enjeux du reporting financier ? Quels indicateurs clés de performance doit-il relever ? Kolecto vous présente tout ce qu’il faut savoir pour assurer l’efficacité de son reporting financier.

Qu’est-ce que le reporting financier ?

Reporting financier : définition

Le reporting financier est un outil de suivi de la trésorerie d’une entreprise. Il offre une vue globale de sa santé financière en établissant ses états financiers sur une période délimitée : un mois, un trimestre, un semestre ou une année.

L’élaboration du reporting financier d’une entreprise requiert la consolidation des données financières provenant des différents services de l’entreprise : marketing, commercial, ressources humaines, comptabilité, achats, IT, etc.

Utile au contrôleur de gestion, à l’expert-comptable, au directeur administratif ou au directeur financier d’une structure, le reporting financier est donc un outil efficace pour suivre et contrôler des indicateurs financiers. Il participe ainsi à la bonne gestion financière de l’entreprise.

Les enjeux d’un reporting financier automatisé

Le reporting financier est un état global des finances de l’entreprise qui permet d’analyser et de prendre de meilleures décisions grâce à une compréhension facilité du business.
Il manipule donc une importante quantité de données sensibles concernant les opérations et l’état financier de l'entreprise. Le risque d’erreur s’avère plus élevé si les données sont manipulées manuellement, ce qui est susceptible d’affecter la fiabilité des rapports et le traitement de ces données. Grâce à l’automatisation des reportings financiers, les entreprises réduisent l’intervention humaine : les données analysées entre les services de l’entreprise sont donc plus fiables.

Gage de sécurité, le reporting financier accorde également une meilleure réactivité des collaborateurs. Il permet à ses destinataires de disposer de données importantes en temps réel, améliorant par cela la gestion financière de l’entreprise.

Les fonctionnalités du reporting financier lui permettent enfin d’améliorer la gestion du temps et des talents au sein d’une entreprise. La collecte d’informations et la production de rapports de reporting représentent des tâches chronophages pour les collaborateurs. Avec une solution automatisée telle que le reporting financier, les collaborateurs peuvent réserver leur temps à des missions plus stratégiques, comme l’analyse des données financières listées par le reporting financier.

Quelle est l’utilité d’un reporting en gestion financière ?

Une analyse de la situation financière de l’entreprise

Le reporting financier est un outil pratique pour communiquer périodiquement des informations financières aux dirigeants et aux managers d’une entreprise. Il révèle les données de manière standardisée et régulière pour qu’elles soient compréhensibles par le plus grand nombre. Idéal pour analyser la situation financière d’une entreprise, le reporting financier constitue également une solution efficace pour rendre des comptes aux investisseurs.

La compréhension du processus budgétaire

L’atteinte des objectifs fixés par une entreprise dans le cadre de son processus budgétaire peut être contrôlée par le biais du reporting financier. Avec ses indicateurs recensés sous forme de graphiques ou de tableaux, le reporting mesure de manière périodique l’évolution financière de la structure depuis le début de son exercice comptable, mais permet aussi de vérifier et d’ajuster les budgets prévus en début d’exercice. Il simplifie l’analyse d’écarts de budget éventuels grâce à des éléments visuels accompagnés d’explications rédigées par les équipes financières pour améliorer la compréhension de la gestion budgétaire de l’entreprise.

Une aide à la prise de décisions stratégiques

Pour mieux comprendre le marché financier, les dirigeants d’entreprise ont besoin d'analyser des données synthétiques, fiables et pertinentes. L’usage d’un reporting financier peut donc s’avérer efficace : sa présentation claire et simplifiée aide à la réflexion et à la prise de décision efficiente. Par ailleurs, le reporting financier peut être décliné entre les différents services de l’entreprise pour permettre à chaque manager ou responsable de piloter son activité et son équipe avec efficacité.

Suivez votre trésorerie en temps réel

Bénéficiez de l'utilisation de Kolecto gratuitement pendant 1 an.

Essayez gratuitement

Suivez votre trésorerie en temps réel

Bénéficiez de l'utilisation de Kolecto gratuitement pendant 1 an.

Essayez gratuitement
Suivez votre trésorerie en temps réel

Suivez votre trésorerie en temps réel

Bénéficiez de l'utilisation de Kolecto gratuitement pendant 1 an.

Essayez gratuitement

Reporting financier : quels outils utiliser ?

Les bases de données source

Les tableaux de bord utilisés dans le cadre d’un reporting financier peuvent utiliser des sources d’informations différentes pour calculer les ratios et les indicateurs clés de l’entreprise. Par exemple des données sources peuvent provenir de logiciels comptables, de CRM, d'outils de gestion d'inventaire… Ces bases de données sources sont indispensables : elles assurent l’accessibilité et la fiabilité des suivis financiers réalisés.

Les outils de business intelligence

Les TPE peuvent avoir recours à un tableur Excel pour réaliser leur reporting financier. Toutefois, le volume de données à traiter augmente en fonction de la taille de la structure. Les entreprises de taille moyenne et intermédiaire nécessitent donc d’utiliser des outils de reporting financier plus opérationnels. C’est notamment le cas des outils de business intelligence (BI), plus adaptés aux activités et aux services plus conséquents des PME et ETI.

D’autres solutions digitales peuvent être employées pour améliorer la gestion financière d’une entité. En utilisant un outil de gestion tel que Kolecto, différentes actions peuvent être automatisées et améliorées : collecte, classement et suivi des factures ; contrôle du délai de paiement des fournisseurs… C’est une plus-value pour les entreprises qui souhaitent gérer leurs finances de manière efficace et en toute sécurité.

Quels sont les indicateurs pour un reporting financier de qualité ?

Le reporting financier n’est pas un document unique : il doit répondre aux enjeux spécifiques de sa société. Les KPI (Key Performance Indicator) utilisés lors d’un reporting dépendent donc de la situation financière et du domaine de l’entreprise.

Quelques indicateurs de performance clés sont utilisés de manière plus récurrente lors d’un reporting financier :

  • Le chiffre d’affaires (CA), qui révèle le niveau d’activité d’une entreprise et son évolution depuis les périodes antérieures ;
  • Le pourcentage de chiffre d’affaires, qui est réalisé en fonction de l’objectif préalablement fixé pour s’assurer que l’entreprise est à même de l’atteindre ;
  • La marge brute, qui relève la différence entre le prix de vente hors taxes et le prix de revient des services ou biens vendus par un organisme ;
  • La tendance du CA ou de la marge brute : cet indicateur révèle sous forme de graphique l’évolution de la rentabilité de la société ;
  • Le seuil de rentabilité, qui est le chiffre d’affaires minimum que l’entreprise doit réaliser pour fonctionner de manière pérenne ;
  • Le besoin de fonds de roulement (BFR) : cette somme correspond au minimum d’argent dont doit disposer la trésorerie de l’entreprise pour couvrir ses charges courantes sans que l’encaissement de ses clients soit nécessaire ;
  • Le délai moyen de recouvrement des comptes clients, qui correspond au nombre de jours moyen nécessaire aux clients pour payer leurs comptes ;
  • Les classements d’éléments importants pour la société : les clients les plus importants, les différents fournisseurs, les produits les mieux vendus, etc.

Menez à bien votre reporting financier avec Kolecto

Le reporting financier est un outil de gestion efficace pour s’assurer de la bonne santé financière de son entreprise. Intuitif et synthétique, il participe à la bonne gestion financière de son entité en facilitant le travail de ses différents services. C’est une solution optimisée dont l’utilisation peut s’accompagner d’autres ressources digitales pour plus d’efficacité.

À ce titre, Kolecto est un outil de gestion qui permet de simplifier et de centraliser les opérations financières réalisées au quotidien dans l’entreprise. Kolecto permet notamment de centraliser la gestion des factures de l’entreprise, qu’importe leur éditeur. L’outil simplifie et sécurise les paiements des dépenses de l’entreprise, accélère ses encaissements et facilite le suivi de ses finances en temps réel.

Kolecto assure une meilleure maîtrise de la pré-comptabilité et de la trésorerie.
Optez pour cette solution digitale pour alimenter votre reporting financier et pour améliorer le suivi de vos finances.

Rédigé par
Cynthia Labatut
Experte administrative & Financière
Partagez cet article
Essayez Kolecto gratuitement
Découvrez la plateforme de gestion tout-en-un pour TPE/PME la plus simple du marché
Essayer gratuitement