Comptabilité

L’importance du rapprochement bancaire dans la gestion d’entreprise

Par
Cynthia Labatut
11/5/2023
4
min

Même s’il ne relève pas d’une obligation légale, le rapprochement bancaire est de plus en plus employé par les services comptables des entreprises. Il est gage de sécurité pour les responsables de la comptabilité qui souhaitent vérifier l’état des comptes en banque de leur société. Mais de quoi s’agit-il ? Quels sont les avantages du rapprochement bancaire ? Voici tout ce qu’il faut savoir sur ce procédé comptable de contrôle.

Pourquoi faire un rapprochement bancaire ?

Le rapprochement bancaire consiste à comparer les opérations figurant sur les relevés bancaires de l’entreprise avec celles qui ont été enregistrées dans sa comptabilité, sur le compte en banque 512 de la société.

Le compte 512 reprend l’ensemble des encaissements effectués par l’entreprise. Les informations qu’il présente dans les colonnes “débit” et “crédit” se trouvent inversées par rapport à celles du relevé bancaire.

Cette méthode de pointage améliore la fiabilité de la comptabilité des entreprises de plusieurs manières :

  • Il permet de déceler les éventuelles divergences entre les écritures comptables et les opérations bancaires de la société  (saisie en double d’un chèque, erreur lors de la  saisie, etc) ;
  • Il identifie plus rapidement les erreurs de la comptabilité (oubli de paiement, double paiement, erreur lors de la saisie, etc) ;
  • Il justifie de l’existence de ces anomalies entre le solde des relevés bancaires et la comptabilité pour un meilleur suivi comptable.

Le rapprochement bancaire permet de s’assurer que toutes les opérations bancaires d’une entreprise figurent à la fois sur son compte en banque et dans sa comptabilité.

Pour faciliter le traitement de la comptabilité en entreprise, les outils digitaux spécialisés sont efficaces pour gagner du temps sur le rapprochement. Vous pouvez notamment utiliser Kolecto pour faciliter la collecte, le classement, le paiement des factures et le rapprochement bancaire. L’utilisation d’outils de comptabilité simplifiés et adaptés aux TPE/PME accroît la fiabilité de sa gestion financière et comptable.

Rapprochement bancaire : quels en sont les avantages ?

Une maîtrise optimisée de votre trésorerie

Le rapprochement bancaire optimise le suivi des mouvements et des opérations bancaires de la trésorerie en temps réel. En comparant le solde initial et final des comptes bancaires de l’entreprise, les données qui sont recensées dans les écritures comptables sont actualisées et vérifiées. Avec cette méthode, il devient donc plus simple de connaître l’état réel de la trésorerie de son entreprise.

Pour une gestion optimisée de votre comptabilité, vous pouvez également utiliser Kolecto, qui analyse et collecte automatiquement vos données financières et comptables.

Une meilleure identification des anomalies à corriger

La comptabilité des entreprises implique différentes interventions bancaires : établissement et remises de chèques, saisies comptables, etc. Cependant, tous ces mouvements sont autant d’occasions de faire des erreurs. Voici les plus fréquentes :

  • Facture manquante ou chèque non encaissé ;
  • Oubli d’une opération bancaire ou d’un impayé à comptabiliser ;
  • Erreur de saisie (opération bancaire enregistrée deux fois…) ;
  • Écarts constatés entre les écritures comptables et les relevés de compte ;
  • Omissions des agios ou frais bancaires, etc.

Procéder à un rapprochement bancaire permet d’éviter ces erreurs, mais également de rendre compte des mouvements de trésorerie inhabituels résultants d’une fraude ou d’une usurpation d’identité.

Dans cette mesure, les entreprises peuvent s’appuyer sur le rapprochement bancaire pour détecter et justifier plus facilement les anomalies relevées dans leur comptabilité.

Facilitez votre quotidien administratif

Bénéficiez de l'utilisation et de l'accompagnement Kolecto gratuitement pendant 1 an.

Essayez gratuitement

Facilitez votre quotidien administratif

Bénéficiez de l'utilisation et de l'accompagnement Kolecto gratuitement pendant 1 an.

Essayez gratuitement
Facilitez votre quotidien administratif

Facilitez votre quotidien administratif

Bénéficiez de l'utilisation et de l'accompagnement Kolecto gratuitement pendant 1 an.

Essayez gratuitement

Comment faire un rapprochement bancaire ?

Le mécanisme préalable d’un rapprochement bancaire

L’enregistrement des écritures comptables comprend essentiellement les achats, les ventes, les paies et les frais bancaires réalisées par l’entreprise. Ces données doivent être enregistrées, factures à l’appui, sur différents espaces :

  • Dans le compte de résultat de l’entreprise, qui détermine ses pertes et ses bénéfices ;
  • Dans le bilan des comptes clients, retraçant les ventes de l’entreprise ;
  • Dans le bilan des comptes fournisseurs, retraçant les achats de l’entreprise.

Lorsqu’une opération est réalisée sur le compte bancaire de la société, elle doit être comptabilisée  dans le compte 512 (remise de chèque, virement, prélèvement, etc). 

Rapprochement bancaire : quels documents sont nécessaires ?

Pour réaliser un rapprochement bancaire, la comptabilité doit avoir à sa disposition les pièces suivantes :

  • Relevés de compte bancaire de la période qui est contrôlée ;
  • Extraits du compte 512 et du dernier rapprochement bancaire ;
  • Justificatifs des opérations qui ont été passées sur le compte en banque.

Les étapes d’un rapprochement bancaire réussi

Pour mener à bien son rapprochement bancaire, il est d’abord nécessaire de valider les  les soldes initiaux du compte en banque de l’entreprise et de son compte 512 et d’inscrire le solde final du compte bancaire de la période contrôlée.

Une fois fait, pointez les opérations les unes après les autres en vous assurant que tout ce qui figure sur le compte bancaire de l’entreprise apparaît également sur le compte 512. Cette vérification comprend à la fois les virements effectués et reçus, les remises de chèques, les retraits et dépôts d’espèces, les paiements reçus ou réalisés par carte bancaire, les paiements par chèques et les lettres de change.

Lorsque cette vérification est effectuée, il ne reste plus qu’à rapprocher les deux soldes calculés et à s’assurer de leur concordance, en cas d’erreur de saisie, la comptabilité pourra procéder aux corrections permettant l’ajustement des comptes. Dès lors que tout sera validé il sera alors possible d’établir l’état de rapprochement bancaire des comptes de l’entreprise. Il affichera :

  • Le solde du compte bancaire ;
  • Le solde du compte 512 ;
  • L’écart résiduel entre les deux comptes, il doit être à 0€ ;
  • Les opérations saisies en comptabilités non rapprochées avec les flux bancaires (non pointées).

Cet état de rapprochement bancaire peut comporter des mouvements non pointés. Un mouvement non pointé n’est pas obligatoirement lié à une anomalie, par exemple : si la société a émis un chèque et que celui-ci n’est pas encore débité sur le compte bancaire, il est alors normal qu’il soit présent sur le rapprochement bancaire. 

Ainsi, le rapprochement bancaire est un procédé de contrôle efficace pour la comptabilité des entreprises. Il accroît la sécurité des opérations comptables par une vérification accrue des mouvements pointés sur le compte bancaire de l’entreprise. Pour optimiser davantage la gestion financière et comptable de votre société, vous pouvez opter pour la dématérialisation de vos documents comptables avec Kolecto. Cet outil de collecte informatique des factures propose un classement intelligent et une analyse en temps réel de votre situation bancaire et financière, pour un meilleur suivi comptable.

Bénéficiez d’un outil d’accompagnement fiable pour une organisation et une gestion comptable optimales avec Kolecto.

Rédigé par
Cynthia Labatut
Experte administrative & Financière
Partagez cet article
Essayez Kolecto gratuitement
Découvrez la plateforme de gestion tout-en-un pour TPE/PME la plus simple du marché
Essayer gratuitement