Finances

Optimisez la gestion de votre trésorerie passive pour un meilleur rendement

Par
Kieran Paccoud
10/7/2023
5
min

Concept incontournable de la gestion financière en entreprise, la trésorerie correspond à l’argent disponible sur les comptes bancaires d’une société. Sa gestion doit être efficace et optimisée pour garantir la bonne santé financière de l’entreprise. Cela passe également par la distinction entre trésorerie active et trésorerie passive. De quoi s’agit-il ? Quels sont les risques d’une trésorerie passive mal gérée ? Comment la maîtriser ? Kolecto vous présente ce qu’il faut savoir sur la trésorerie passive afin de la gérer efficacement, pour un meilleur rendement.

Qu’est-ce que la trésorerie passive ?

Trésorerie passive : définition

La trésorerie passive correspond à l’ensemble des crédits et des dettes professionnelles à court terme que cumule une entreprise. Elle regroupe notamment :

  • Les concours bancaires ;
  • Les soldes créditeurs de banque ;
  • Les échéances de prêts de moins d’un an ;
  • Les facilités de caisse et les découverts autorisés.

C’est au passif du bilan comptable que l’on retrouve la trésorerie passive. Elle permet de révéler la situation financière de l’entreprise à un instant T. Généralement, le calcul de la trésorerie passive est réalisé au moment de la clôture d’un exercice comptable.

Quelle différence entre trésorerie active et passive ?

La trésorerie active et la trésorerie passive figurent toutes les deux sur le bilan comptable d’une entreprise. Elles illustrent cependant des éléments financiers qui leur sont propres.

La trésorerie active recense l’argent dont dispose l’entreprise. Il s’agit de l’argent qu’elle est libre de mobiliser à tout moment : disponibilités bancaires, placements, etc. À l’inverse, la trésorerie passive regroupe les montants que l’entreprise doit à différents créanciers sur le court terme.

Le calcul de la trésorerie active et passive d’une entreprise est nécessaire pour connaître le montant de sa trésorerie nette. Le calcul s’effectue de la manière suivante :

Trésorerie active - Trésorerie passive = Trésorerie nette.

Le résultat obtenu correspond donc aux sommes d’argent mobilisables par l’entreprise sur le court terme.

Comment calculer sa trésorerie passive ?

Pour calculer le montant de sa trésorerie passive, il est nécessaire de prendre en compte toutes les dettes à court terme que cumule une entreprise. Il peut s’agir des dettes fiscales, sociales, bancaires, courantes ou encore de dettes fournisseurs.

L’état des lieux des dettes à court terme peut être réalisé avec l’aide du bilan comptable. Ce document comptable recense toutes les dettes courantes qui figurent dans le passif circulant de l’entreprise.

Lorsque les dettes ont été relevées, il suffit de toutes les additionner pour obtenir le montant de la trésorerie passive de l’entreprise à l’instant T. Ce montant doit être régulièrement mis à jour pour un suivi optimal de l’évolution de la trésorerie passive. Par cela, l’entreprise est en mesure d’anticiper ses éventuels besoins de financement dans les mois qui suivent.

À noter : lors de l’état des lieux des dettes de l’entreprise, il est nécessaire distinguer les dettes à court terme (qui doivent être remboursées avant un an) des dettes à long terme (remboursables au-delà d’une période d’un an). Seules les dettes à court terme relèvent de la trésorerie passive.

Quelle est l’utilité du bilan fonctionnel pour la trésorerie passive ?

Le bilan fonctionnel est une forme de bilan où les emplois et ressources d’une entreprise sont classés par fonction :

  • Financement ;
  • Investissement ;
  • Exploitation ;
  • Hors exploitation.

Grâce au bilan fonctionnel, l’entreprise dispose d’une analyse simplifiée sur les masses qui figurent dans le bilan comptable. Il rend compte notamment de la provenance de l’argent entrant et de sa finalité lorsqu’il est dépensé.

Le bilan fonctionnel analyse la structure financière d’une entreprise en comparant les actifs (emplois) et les passifs (ressources). Par cela, il met en lumière les différents cycles financiers que rencontre une entreprise :

  • Le cycle durable, qui compare les financements stables et les investissements durables ;
  • Le cycle de trésorerie, qui fait une comparaison de la trésorerie active et de la trésorerie passive ;
  • Le cycle d’exploitation, qui compare les stocks, les créances et les dettes qui relèvent de l’exploitation ;
  • Le cycle hors exploitation, qui fait une comparaison des dettes diverses cumulées et des créances.

En facilitant l’analyse fonctionnelle de ces cycles successifs, le bilan fonctionnel permet de veiller à l’équilibre financier de l’entreprise. Il intègre dans son analyse différentes données auxquelles appartient la trésorerie passive.

Quel est l’intérêt de savoir gérer sa trésorerie passive ?

Pourquoi maîtriser sa trésorerie passive ?

La trésorerie passive représente les dettes à court terme d’une société. Elle peut permettre de financer des décalages de revenus ou de petits besoins sur le court terme, mais en aucun cas elle ne peut être employée pour financer des investissements sur un plus long terme. Les disponibilités financières de la trésorerie passive n’appartiennent pas réellement à l’entreprise, mais aux créanciers envers lesquels elle s’est endettée. L’entreprise se trouve donc dans l’obligation de rembourser ces dettes en prenant en compte les intérêts et le coût de l’inflation.

La santé financière d’une entreprise ne dépend pas uniquement de l’argent qu’elle génère, mais également des dettes qu’elle a accumulées. Il est donc primordial de surveiller sa trésorerie passive afin d’assurer l’équilibre financier de sa société. Certains dispositifs simplifient la gestion financière des entreprises, comme la réalisation d’un tableau de trésorerie, d’un prévisionnel de trésorerie, ou l’utilisation d’un outil de gestion tel que Kolecto.

Suivez votre trésorerie en temps réel

Bénéficiez de l'utilisation de Kolecto gratuitement pendant 1 an.

Essayez gratuitement

Suivez votre trésorerie en temps réel

Bénéficiez de l'utilisation de Kolecto gratuitement pendant 1 an.

Essayez gratuitement
Suivez votre trésorerie en temps réel

Suivez votre trésorerie en temps réel

Bénéficiez de l'utilisation de Kolecto gratuitement pendant 1 an.

Essayez gratuitement

Trésorerie passive trop importante : quels risques ?

Cumuler des dettes représente un certain risque pour les entreprises. En effet, les sociétés qui ne parviennent pas à honorer leurs échéances ou à rembourser le montant de leur trésorerie passive peuvent être déclarées en faillite administrative.

Pour rappel, les dettes financières à court terme sont exigibles à l’échéance (pour un court terme ou un crédit de campagne) ou par décision de la banque (avec préavis).

Par conséquent, il s’avère nécessaire de maîtriser sa trésorerie passive, et plus généralement, ses flux de trésorerie, afin de garantir une bonne santé financière à l’entreprise.

Comment réduire le niveau d’une trésorerie passive ?

Les entreprises doivent avoir une trésorerie passive la plus réduite possible. Plusieurs solutions leur sont proposées pour diminuer le niveau de leur trésorerie passive.

Les sociétés peuvent notamment réduire leur besoin en fonds de roulement (BFR), qui représente l’argent dont elles ont besoin pour garantir leur prospérité financière. Prenons le cas d’un chef d’entreprise qui souhaite réduire son BFR : il lui suffirait de réduire l’actif circulant de sa trésorerie en limitant ses stocks et en accélérant le recouvrement de ses créances clients pour que sa trésorerie passive se trouve diminuée.

La réduction de la trésorerie passive peut également passer par l’aide de négociateurs auprès des fournisseurs de l’entreprise. Les négociateurs peuvent permettre d’augmenter le montant des dettes spécifiques par un rééchelonnement en allongeant les délais de règlement. Ils contribuent également à réaliser une rotation des stocks de marchandises à flux tendu. Cela a pour incidence de réduire la valeur de l’actif circulant de l’entreprise, et par conséquent, son besoin en fonds de roulement.

Optez pour une gestion simplifiée de votre trésorerie passive avec Kolecto

L’importance de la trésorerie passive est indéniable dans la gestion de la trésorerie d’une société. Elle offre la possibilité de mesurer le niveau d’endettement d’une entreprise sur un court terme et sa capacité à rembourser ses dettes dans les meilleurs délais. Une gestion financière efficace est donc de rigueur pour garantir la bonne gestion de sa trésorerie passive, et plus généralement, la santé financière d’une entreprise.

À ce titre, Kolecto est une solution digitale qui permet de sécuriser, simplifier et améliorer la gestion financière des petites et moyennes entreprises.

La plateforme assure notamment :

  • La collecte des factures clients et fournisseurs ;
  • Le suivi des factures à payer et à encaisser ;
  • Le suivi des soldes consolidés ;
  • Le paiement rapide et simplifié de plusieurs factures depuis un ou plusieurs comptes.

Avec Kolecto, obtenez une meilleure maîtrise de vos flux de trésorerie et une gestion plus efficace de votre trésorerie.

Rédigé par
Kieran Paccoud
Head of Operations & Growth
Partagez cet article
Essayez Kolecto gratuitement
Découvrez la plateforme de gestion tout-en-un pour TPE/PME la plus simple du marché
Essayer gratuitement