Finances

Apprenez comment calculer efficacement votre trésorerie nette

Par
Cynthia Labatut
11/12/2023
4
min

La trésorerie nette est un indicateur financier incontournable en comptabilité. Le calcul de cette valeur, son interprétation et son suivi permettent aux entreprises de mener une meilleure gestion financière. Mais de quoi s’agit-il exactement ? À quoi sert le montant de sa trésorerie nette ? Comment le calculer ? Kolecto vous donne les explications pour apprendre à calculer le montant de votre trésorerie nette de manière efficace.

Qu’est-ce qu’une trésorerie nette ?

Trésorerie nette : définition

La trésorerie nette (TN) est un reliquat dans la comptabilité d’une entreprise. Elle désigne l’ensemble des sommes d’argent que l’entreprise peut mobiliser à court terme. Dans le jargon financier, on parle également de disponibilités à vue. La trésorerie nette est donc un indicateur précis de la santé financière de l’entreprise. Cette valeur rend compte de l’équilibre, effectif ou non, de la structure financière (si la trésorerie nette est négative, cela traduit que l’entreprise a dépensé plus d’argent que ce qu’elle a encaissé). 

Pourquoi calculer le montant de sa trésorerie nette ?

Le calcul de la trésorerie nette est indispensable aux analyses financières d’une entreprise. Sa valeur est déterminée bien avant la pré-création ou la pré-reprise d’une entreprise. En effet, un porteur de projet doit nécessairement calculer le montant de sa trésorerie nette avant d’entreprendre la reprise ou la création d’une entreprise. La trésorerie nette fait partie des données nécessaires à la construction d’un budget de trésorerie. Son interprétation permet de s’assurer qu’un projet est viable et que la structure financière de l’entreprise est bien pérenne.

Par conséquent, une entreprise doit nécessairement calculer le montant de sa trésorerie nette tout au long de sa durée de vie. La trésorerie nette est ce qui régit l’ensemble des flux financiers et des rapports destinés aux partenaires de l’entreprise. Il est impératif d’en assurer le suivi de manière annuelle, mensuelle, hebdomadaire ou même journalière. Elle peut ainsi intégrer les prévisions de trésorerie de l’entreprise, notamment à travers un tableau de bord.

En quoi la trésorerie nette est-elle liée au besoin en fonds de roulement ?

En comptabilité, la trésorerie nette rejoint deux autres notions fondamentales : le fonds de roulement net global et le besoin en fonds de roulement. Calculées à partir du bilan comptable, ces trois valeurs se trouvent étroitement liées les unes aux autres.

Le fonds de roulement net global (FRNG) correspond à l’argent dont dispose une entreprise pour financer ses activités. Autrement dit, il s’agit du fonds nécessaire pour assurer sa pérennité et pour couvrir l’ensemble des dépenses liées à son activité.

Le besoin en fonds de roulement (BFR) désigne quant à lui le montant nécessaire à une entreprise pour financer ses frais d’exploitation. Pour rappel, une entreprise doit nécessairement dépenser de l’argent pour en gagner par la suite. Le besoin en fonds de roulement représente cet argent qui doit être dépensé (par exemple, pour l’achat des produits que revend une entreprise de commerce). Il représente un besoin à court terme pour l’entreprise.

La trésorerie nette correspond quant à elle à la différence entre le fonds de roulement et le besoin en fonds de roulement. Chaque notion est donc liée à l’autre :

  • L’entreprise doit dégager des excédents de fonds de roulement pour financer son BFR ;
  • Si le fonds de roulement est supérieur au BFR, la trésorerie nette de l’entreprise est positive ;
  • En revanche, si le fonds de roulement est inférieur au BFR, l’entreprise risque d’avoir une trésorerie nette négative, mettant en péril sa santé financière.

Comment interpréter les différents types de trésorerie ?

La trésorerie nette positive

Lorsque le montant de la trésorerie nette d’une entreprise est supérieur à 0, on parle de trésorerie nette positive. C’est le signe de la bonne santé financière de la structure, cela indique qu’elle est en même temps solvable, rentable et apte à assurer son développement. Une trésorerie nette positive atteste du fait que l’entreprise dispose des ressources financières suffisantes pour couvrir ses besoins. Elle est en mesure de dégager de l’argent à court terme, ce qui peut s’avérer très utile en cas de conjoncture économique difficile. De plus, étant donné que l’entreprise est capable de mobiliser une certaine somme d’argent, elle se trouve également en mesure de limiter ses dépenses auprès des banques (pour des emprunts) ou d’acteurs tiers (des actionnaires).

La trésorerie nette négative

Une trésorerie nette négative, soit inférieure à 0, est le signe d’une situation financière déficitaire. L’entreprise fait face à un découvert bancaire : elle ne dispose pas des ressources nécessaires pour assurer la pérennité de ses activités. Cette situation délicate nécessite des modes de financement sur le court terme pour pallier à ces difficultés. La situation doit être temporaire, car elle représente un danger certain pour l’entreprise. Une trésorerie nette négative prolongée peut laisser présager une faillite.

La trésorerie nette nulle

En cas de trésorerie nette nulle, l’entreprise dispose tout juste des ressources financières suffisantes pour couvrir les besoins de ses activités. Sa situation financière est équilibrée, mais l’entreprise ne dispose pas d’une marge de manœuvre en cas d’imprévu. Une augmentation subite du BFR (en cas de changement du délai de rotation des stocks, ou d’allongement du délai de paiement des clients) risque de provoquer des difficultés financières dans la trésorerie de l’entreprise.

Accélérez vos encaissements

Bénéficiez de l'utilisation de Kolecto gratuitement pendant 1 an.

Essayez gratuitement

Accélérez vos encaissements

Bénéficiez de l'utilisation de Kolecto gratuitement pendant 1 an.

Essayez gratuitement
Accélérez vos encaissements

Accélérez vos encaissements

Bénéficiez de l'utilisation de Kolecto gratuitement pendant 1 an.

Essayez gratuitement

Comment calculer la trésorerie d’une entreprise ?

Calculer sa trésorerie nette avec le FR et le BFR de l’entreprise

Pour assurer sa comptabilité, il est aussi important de savoir comment calculer le taux de marge de son entreprise que de connaître la méthode de calcul de sa trésorerie nette.

Le montant de la trésorerie nette d’une entreprise correspond à la différence entre le fonds de roulement et le besoin en fonds de roulement. Ainsi, la formule de calcul est la suivante :

Fonds de roulement - Besoin en fonds de roulement = Trésorerie nette

Pour rappel, le besoin en fonds de roulement (BFR) d'une entreprise est la somme d'argent nécessaire pour couvrir les écarts de trésorerie qui existent entre ses dépenses et ses recettes.
Fonds de roulement = Ressources stables - Emplois stables
Les ressources stables correspondent aux capitaux propres, aux réserves, aux dettes financières, aux amortissements et aux provisions.
Les emplois stables correspondent aux actifs immobilisés brut et aux charges à répartir sur plusieurs exercices.

Pour mettre en pratique ce calcul, prenons le cas de Sophia, cheffe d’une entreprise de prêt-à-porter. Sophia a calculé le montant de son fonds de roulement en prenant en compte l’actif et le passif de son bilan comptable. Le fonds de roulement regroupe différentes valeurs : les capitaux propres, les dettes financières et les immobilisations réalisées. Nous estimerons que le fonds de roulement de l’entreprise de Sophia s’élève à 1100 €.

Sophia a également relevé les valeurs qui lui permettent de calculer son besoin en fonds de roulement. Cela concerne les stocks, les créances clients ou encore les dettes financières, la formule est donc  (stocks + clients) - fournisseurs .
Nous partirons du principe que le besoin en fonds de roulement de l’entreprise de Sophia s’élève à 600 €.

Si Sophia tient à connaître la valeur de sa trésorerie nette, elle doit appliquer la formule sus-citée et soustraire la valeur de son besoin en fonds de roulement par la valeur de son fonds de roulement. Le calcul est donc le suivant : 1100 - 600 = 500. Le montant de la trésorerie nette de l’entreprise de Sophia est donc de 500 euros.

Calculer sa trésorerie nette avec la trésorerie active et passive de l’entreprise

Une autre méthode de calcul de la trésorerie nette consiste à se baser sur les disponibilités et les dettes financières à court terme de l’entreprise. Les disponibilités représentent la trésorerie active de l’entreprise. Elles regroupent la quantité d’argent que l’entreprise peut mobiliser en cas de besoin sur le court terme : valeurs mobilières de placement, avoirs détenus sur son compte bancaire, sommes présentes en caisse… Les dettes financières, quant à elles, figurent dans la trésorerie passive de l’entreprise. Elles représentent les découverts bancaires et autres dettes sur le court terme que l’entreprise a cumulé.

À l’aide de la trésorerie passive et active de l’entreprise, il est possible d’obtenir le montant de sa trésorerie nette. La formule de calcul est la suivante :

Disponibilités - Dettes financières à court terme = Trésorerie nette

Reprenons le cas de l’entreprise de Sophia pour illustrer ce calcul. Dans le bilan comptable de son entreprise de prêt-à-porter, les disponibilités s’élèvent à 1500 €. Les dettes financières à court terme de l’entreprise s’élèvent quant à elles à 1000 €. Pour obtenir le montant de la trésorerie nette de son entreprise, Sophia applique la formule de calcul sus-citée en soustrayant les dettes financières aux disponibilités de son entreprise. Le calcul est le suivant : 1500 - 1000 = 500. Comme pour le calcul précédent, la trésorerie nette de l’entreprise de Sophia s’élève donc à 500 €.

Optimisez la gestion de votre trésorerie avec Kolecto

La gestion financière d’une entreprise dépend d’une bonne stratégie, d’une comptabilité efficace et d’outils de gestion optimisés. Afin de faciliter la gestion de votre trésorerie, Kolecto accompagne les TPE et PME pour simplifier, optimiser et sécuriser la gestion de leur trésorerie et de leur facturation. En effet, cet outil digital assure la collecte, le classement, le suivi et le paiement des factures clients et fournisseurs. Utile pour réaliser un reporting financier en entreprise, Kolecto assure également la détection des fraudes à l’IBAN. Il offre ainsi une vision globale de sa trésorerie et de sa situation financière en facilitant et en automatisant les tâches chronophages et récurrentes pour vous permettre de vous concentrer sur votre cœur de métier.

Optimisez la gestion de votre trésorerie et la gestion globale des finances de votre entreprise avec Kolecto.

Rédigé par
Cynthia Labatut
Experte administrative & Financière
Partagez cet article
Essayez Kolecto gratuitement
Découvrez la plateforme de gestion tout-en-un pour TPE/PME la plus simple du marché
Essayer gratuitement